Lot 3
400 - 500 €

[ARTILLERIE] Important Manuscrit [vers 1770];…

[ARTILLERIE]
Important Manuscrit [vers 1770]; un volume in-4 de 113 pp., veau d'époque marbré, dos lisse orné de fleurons, et fer à l'oiseau, tranches jaspées rouge.
Mémoire consacré à la supériorité des pièces d'artillerie longues et solides, où l'auteur fait voir l'importance de cette supériorité à la guerre. Sont étudiés avec beaucoup de détails les canons, les affûts de siège et de place, les obusiers, les chariots, bateaux portatifs, etc., en réponse à la controverse qui entoura les réformes de l'artillerie de campagne entreprise par l'officier et ingénieur Gribeauval, contesté par le Marquis Joseph Florent de Vallière (1717-1775), Directeur général de l'artillerie puis Lieutenant général des armées du Roi. Un mémoire de Joseph Florent de Vallière fut publié en 1775 sous le titre «Mémoire touchant la supériorité des pièces d'artillerie longues et solides» lu à l'Académie Royales des Sciences. Imprimerie Royale, J. B. Vaquette de Gribeauval (1715-1789), premier inspecteur général du corps Royal de l'artillerie, qui réforma l'artillerie de campagne française et créa le fameux canon Gribeauval, pièce emblématique de l'artillerie Napoléonienne. Citons une intéressante note de l'auteur du manuscrit «On voit avec regret que ces observations, qui n'ont été dictées que par l'envie de s'instruire et de désirer le mieux, ne sont pas conforme à la façon de penser des officiers qui ont opéré ces changements: on tient si peu à son sentiment et on est assez patriote pour souhaiter bien sincèrement de s'être trompé».
Belle écriture très lisible
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue