Lot 14
800 - 1 000 €

SUE (Eugène)


Manuscrit autographe signé, situé et daté, Savoie-Annecy-le-Vieux, 10 juin 1854. Dix pages, in-4, dont deux sur demi-pages, sur papier réglé, manuscrit sur double colonne, très travaillé, ratures et additions. Manuscrit complet de la dédicace et de l'importante introduction du roman cyclique «Le Diable médecin». Dédicace (mot rayé): «A Monsieur Edgar Quinet. Mon ami l'un de vos derniers livres portait ces mots pour épigraphe: Exuli (bus, rayé)...Exul. J'ai été ainsi que tous ceux à qui vous adressiez cette touchante dédicace profondément sensible à votre fraternel souvenir. Permettez-moi de vous dédier, à mon tour, ce livre, comme un faible hommage de mon admiration pour l'ouvrage que vous venez de publier dans la Revue des Deux Mondes: votre Histoire de la fondation de la République des provinces unies (souligné deux fois). A vous de coeur.». Le Diable Médecin-Première série-La femme séparée de corps et de biens -La grande Dame-La Lorette-La Femme de lettres (sans la belle fille, qui figure dans l'édition originale de 1862)-Introduction. Ainsi commence l'introduction de neuf pages chiffrées: «Un rare génie a évoqué le Diable Boiteux; nous ne saurions avoir l'outrecuidante prétention de suivre, même de très-loin, l'inimitable Lesage dans la voie du (fantastique, mot raturé) merveilleux; (cependant, raturé) néanmoins nous évoquons aussi le diable (souligné deux fois). Notre diable cependant rien de fantastique. Nous l'avons connu, nous l'avons aimé, honoré, car malgré ses bizarreries, il était grand homme de bien et homme de coeur (et homme de coeur ne figure pas dans l'édition). Une réalité, modifiée selon l'exigence de notre fable et appropriée aux besoins de notre récit, a toujours été le germe de nos oeuvres» (sans le mot littéraire qui figure dans l'édition). Cet important roman de moeurs met en avant un type de femme; il parut en partie en feuilleton dans la presse entre 1854 et 1856.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue